Une année 2021 de mobilisation pour une vraie action sociale à l’Agglo : prêts à agir ?

Cela fait 6 ans que ça dure - toujours la même rengaine : il n’y a pas d’argent pour le personnel et l’action sociale à l’Agglo ! De toute façon « à quoi bon ? », puisque les résultats sont là !

 

Pourtant de l’argent il y en a pour payer des véhicules remisés à domicile à chaque directeur, compensé par une prime en cas de refus du véhicule. Une prime irrégulière représentant 30.000 € entre les années 2016 et 2018 selon le rapport de la Chambre régionale des Comptes qui demande la suppression de cette indemnité.

 

Il y a également de l’argent pour faire progresser la carrière de certains agents plus vite que la lumière, pour faire peser les dépenses des services mutualisés sur l’Agglo, pour financer le stationnement de quelques véhicules sur un parking payant aux frais de l’Agglo…

 

Alors, quand nous demandons des compensations pour la suppression des 2 jours du Président, nous espérons obtenir des contreparties significatives : en effet,  2 jours travaillés en plus c’est un gain pour la Collectivité que la Chambre Régionale des Comptes a évalué à 468 000 € par an.

 

Pourtant un seul point de négociation semble avancer.  Il s’agit de la modification des ratios pour l’avancement de grade : c’est une demande que nous faisons depuis des années, mais jusqu’à présent rien ne sortait, au contraire : réintégration des examens professionnels dans les ratios en 2019, du coup encore moins d’avancements possibles pour les agents.

 

La proposition de l’Agglo aux organisations syndicales est la suivante :

 

- Catégorie C (1er grade = adjoint technique, adjoint administratif, adjoint territorial d’animation…) : ratio à 100% (actuellement = 33%)

- Catégorie C (autres grades) : ratio à 50% (actuellement = 33%)

- Catégories A et B : ratio à 50% (actuellement = 25%)

 

Coût théorique = 80 000 €/an

 

Pour le reste de nos propositions, la réponse est « non » ou « peut être dans 2 ans »… Autant dire jamais !

 

A chacune de nos demandes, on a l’impression que l’Agglo va y laisser sa chemise !!! Pourtant ces derniers mois ont montré que les citoyens ont besoin de leurs services publics et qu’ils y sont attachés. Quelle image auront-ils de ces services publics à l’avenir avec des agents publics au rabais ??? Puisqu’à l’Agglo, on fait tout et même plus à moyens constants depuis 5 ans !!

 

Nos autres propositions, les voici :

 

Demandes d’augmentation de la valeur des titres restaurant depuis 2015, toujours des réponses négatives : la part de l'Agglo n'est que de 24 € par mois !

 

Sachant que les titres restaurants sont totalement exonérés de charges patronales et  que cela en fait donc le levier social le plus avantageux pour les employeurs !

 

RIFSEEP : des promesses avec des groupes de travail, une cotation de chaque poste et ... RIEN, à part le changement de l’intitulé REGIME INDEMNITAIRE en IFSE sur le bulletin de salaire. Alors soit le régime indemnitaire correspondait exactement à la cotation des postes, et si c’est le cas pour 1700 postes, chapeau ! Sinon, d’une part on ne respecte pas les agents en leur demandant toujours plus à effectif constant, et d’autre part, on ne rend pas l’Agglo attractive.

 

 

Que souhaitent les équipes dirigeantes pour l’Agglo ? Des agents motivés et impliqués ou des agents  démoralisés et découragés qui ne font que le minimum épaulés par des débutants à former et qui partiront dès qu’ils trouveront mieux ailleurs ?

 

Dans le contexte de crise actuelle, au lieu de vouloir brider les rémunérations, l’Agglo n’a-t-elle pas un rôle dans le maintien du pouvoir d’achat, comme elle a su le faire durant les périodes de confinement en maintenant les salaires des agents ?

 

TOUTE contrepartie a forcément une incidence financière sur le budget, donc pourquoi ne pas l’afficher clairement en prévoyant une enveloppe ? Dans le cas contraire, autant ne rien faire miroiter si l’Agglo n’est pas prête à mettre des moyens significatifs.

 

Les 1607 h effectives :

 

Dans son dernier message Monsieur MARMILLOUD omet clairement d'indiquer que les jours du président sont supprimés, mais laisse entendre qu’un geste sera fait sur une participation à une mutuelle, il se garde bien de dire à quel niveau !!

 

Sachez que la participation de la Collectivité à une mutuelle sera obligatoire en 2026. La proposition consiste donc juste à devancer une exigence règlementaire ainsi ce n’est pas une avancée sociale durable pour les agents !! Et à ce jour nous n’avons reçu aucune proposition concrète.

 

Dans 5 ans on aura perdu nos jours de Président et nous aurons une participation de l’employeur à la mutuelle comme dans toutes les autres collectivités !

 

De plus, elle ne concerne pas tous les agents, car certains, sans doute nombreux, bénéficient déjà d’une mutuelle prise en charge par l’employeur de leur conjoint.

 

Les jours d’ancienneté :

 

C’est un « peut-être » mais nous n’avons aucune garantie qu’ils soient maintenus ! Sachant que la Chambre Régionale des comptes n’a pas demandé leur suppression.

 

Maintien des Autorisations spéciales d'absence (ASA) :

 

Il n’y a aucune règlementation qui obligerait l’Agglo à raboter le nombre d’ASA, une délibération est juste nécessaire pour acter celles existantes !

 

La Chambre Régionale des Comptes ne contraint pas l’Agglo à supprimer les ASA mais juste à suivre leur consommation.

 

Pourtant voilà ce que propose notre Collectivité :

 

Types d'autorisations spéciales d'absences (ASA)

Jusqu'à présent

A venir

ECARTS

Mariage du fonctionnaire (ou PACS)

5

5

0

Mariage d'un ascendant ou descendant direct

3

0

- 3

Mariage d'un frère ou d'une sœur

1

0

- 1

Naissance, adoption

3

3

0

Maladie très grave du conjoint

6

3

- 3

Décès du conjoint ou enfant

5

5

0

Décès des parents

3

3

0

Décès des grands parents, beaux-parents

1

1

0

Décès des frères, sœurs, petits-enfants

3

3

0

Garde enfant malade

6

6

0

Garde de parent atteint d'une maladie grave ou hospitalisé (conjoint, concubin, père, mère)

6

0

- 6

Nombre de jours d'ASA

42

29

- 13

 

Les propositions faites par la Collectivité sont insuffisantes et ne prennent pas en compte la réalité sociale des agents.

 

Elles ne tiennent pas compte non plus des résultats du sondage organisé par le SAFPT au sujet de la suppression du temps de travail. A nouveau, on peut s’interroger sur la place et le rôle qu’accorde la direction aux organisations syndicales, qui relaient la voix des agents…

 

 

Les agents sont las de cette situation, où on leur demande sans arrêt de faire le maximum, dans des conditions difficiles, tout en appliquant des procédures vidées de sens, où la responsabilité de chacun est totalement dissoute dans les méandres de circuits de validation labyrinthiques…  Et jamais de reconnaissance de la part de l’employeur…

 

Nous envisageons plusieurs actions dans les semaines à venir et notamment le dépôt D’UN PREAVIS DE GREVE.

 

Alors, prêt à agir ? Merci de nous le faire savoir par retour de mail à safpt@valenceromansagglo.fr

 

19/01/2021


Temps de travail : vos réponses

Classement des propositions :
1.      Maintien des ASA (autorisations spéciales d'absence)
2.      Maintien des jours d’ancienneté
3.      Évolution des ratios d’avancement et révisions des critères
4.      Augmentation de l’IFSE (part fixe du régime indemnitaire)
5.      Augmentation de la participation employeur sur la prévoyance (maintien de salaire)
6.      Augmentation du montant des tickets restaurant
7.      Participation de l’employeur pour une mutuelle santé
8.      Mise en place d’une prime équivalente à la NBI pour les agents contractuels
9.      Augmentation de l’enveloppe du Compte Personnel de Formation (CPF)